Menu

Havila et l’histoire des arts (HIDA)

L’enseignement de l’histoire des arts est un enseignement partagé et s’inscrit dans le cadre des enseignements existants. Il résulte d’une volonté de donner une culture artistique à tous, d’ouvrir les élèves à la diversité culturelle et de décloisonner en faisant des ponts entre les enseignements des différentes disciplines.

Il doit permettre un « regard croisé » sur des œuvres d’art ; toutes les œuvres peuvent s’analyser sous des angles variés tels que la littérature, les sciences, l’urbanisme ou l’économie et l’histoire des arts concerne aussi bien les Beaux-Arts que la poésie, la chanson, le cinéma, l’histoire, les sciences, les Arts appliqués, les œuvres rencontrées lors de voyages culturels ou d’expositions … La manière de comprendre les œuvres varie selon le point de vue des sciences, des arts, des lettres … et bien souvent aussi, ils se complètent. Pluridisciplinaire par essence, l’enseignement de l’histoire des arts nécessite donc un travail de concertation entre les professeurs. Il s’appuie sur des œuvres d’art connues et reconnues en tant que telles au niveau mondial, national ou local.

 

Il s’inscrit dans les programmes en place mais aussi dans les objectifs du socle commun de compétences et de connaissances notamment :

– C1 : maîtrise de la langue française parlée et écrite

– C5 : culture humaniste

– C7 : autonomie et responsabilité

Obligatoire au collège depuis 2010, l’enseignement de l’histoire des arts repose sur un cadre chronologique par niveau et des domaines et thématiques au choix :

les périodes historiques

les 6 domaines artistiques

les 6 thématiques

  • en 6° : de l’Antiquité au IX° s.
  • en 5° : du IX° au XVII° siècle
  • en 4° : du XIII° au XIX° siècle
  • en 3° : le XX° et notre époque

 

  • « les arts de l’espace » : architecture, urbanisme …
  • « les arts du langage » :   littérature écrite et orale …
  • « les arts du quotidien » : arts appliqués, design …
  • « les arts du son » : chant, musique
  •  « les arts du spectacle vivant » : théâtre, danse …
  • « les arts du visuel » : arts plastiques, cinéma …
  • « Arts, créations, cultures »
  • « Arts, espace, temps »
  • « Arts, États et pouvoir »
  • « Arts, mythes et religion »
  • « Arts, techniques, expressions »
  • « Arts, ruptures, continuités »

 

 

Les équipes pédagogiques déterminent alors des thèmes communs où chaque enseignant travaille dans sa discipline mais de façon croisée avec les autres disciplines  sur un même objet d’étude.

Après avoir pris connaissance de leurs programmes disciplinaires respectifs et à partir du thème commun, les professeurs composent un corpus d’œuvres (8 à 10 en classe de 3ème) appartenant à des champs artistiques variés. Une œuvre n’a pas à être étudiée par tous les professeurs mais par au moins deux professeurs. L’enseignant travaille l’œuvre dans son cours selon sa programmation avec les approches de sa discipline. Ainsi, à partir des cours différents, l’élève construit un « regard croisé » sur l’œuvre.

 

Pour l’année 2012, les thématiques choisies dans l’établissement de Havila sont :

 

 

 

Classe de 6°référent Jessika Usike –          le héros-  l’objet
Classe de 5°référent Denis Gressard –          l’architecture-  le voyage
Classe de 4°référent Maryline Wagino –          l’eau-  les représentations du pouvoir
Classe de 3°référent Maylis Oroffino –          les Années folles- les arts dans la ville

 

L’élève dispose d’un cahier d’histoire des arts qu’il conserve durant les 4 années de scolarité du collège ; ce cahier garde la trace des apprentissages et des productions / expériences personnelles, il laisse donc une initiative à l’élève et permet le suivi et la continuité par les différents professeurs. Dans ce cahier, l’élève peut retrouver les œuvres étudiées en classe et les références partagées par toutes les disciplines, des éléments personnels liés à des rencontres avec des œuvres d’art lors de recherches, d’expositions, de sorties pédagogiques …

Pour chaque thématique étudiée, de la 6ème à la 4ème, une note est attribuée à l’élève sur le bulletin trimestriel (2ème et 3ème trimestres). En 3ème, seule une appréciation est portée par l’un des professeurs intervenants.

En classe de 3ème, l’histoire des arts constituant une épreuve orale comptant pour l’obtention du Diplôme National du Brevet, les classes antérieures préparent donc les élèves en développant leur curiosité et leur sensibilité artistiques ainsi que leur prise de parole organisée.

L’épreuve orale du DNB est définie pas la nouvelle circulaire du 3 novembre 2011 (B.O. n° 41 du 10 novembre 2011) ; les compétences attendues y sont précisées :

– le développement de la capacité à analyser une œuvre d’art ;

– la construction d’une culture personnelle ;

– la maîtrise de l’expression orale ;

– l’épanouissement de la curiosité et de la créativité artistique des élèves ;

– la découverte des métiers et des formations liés à ces pratiques artistiques et culturelles.

Denis GRESS’HEART, HAVIL’ART.

Laissez un commentaire

*

un × un =